militant anti-mine philippin assassiné

Le 23 décembre 2008, Fernando "Dodong" Sarmiento a été tué par cinq balles d’arme à feu. Les auteurs du meurtre n’ont pas été identifiés. Il était connu pour être un adversaire très actif des grands projets de mines, entre autres du projet de Xstrata à Tampakan. Il a pris la parole en public à de nombreuses reprises pour dénoncer les effets nocifs des mines, en particulier les déplacements de personnes et les destructions de l’environnement qu’elles entraînaient.

Depuis l’arrivée au pouvoir de la présidente Arroyo en 2001, 24 militants pour l’environnement qui protestaient contre l’ouverture de nouvelles mines ont été assassinés.

Another assassination in the Philippines, Mines and Communities, 30. Dezember 2008

Zurück