L’association suisse des négociants en matières premières propage des « faits alternatifs », sous le sceau de l’Université de Genève

Publié récemment, le rapport Commodity Trading Monitoring Report est présenté par l’association des négociants STSA comme la « première étude scientifique » sur le secteur suisse des matières premières. L’analyse réalisée par Public Eye montre qu’il s’agit en réalité d’un pur instrument de lobbying visant à améliorer l’image des négociants et à prévenir toute régulation de ce secteur très opaque, qui rechigne toujours à publier des informations fiables.
Plus d'informations de Public Eye (28.3.2017)

Zurück